Jordan
Bardella

Tête de liste aux élections européennes
pour le Rassemblement National

Porte-parole du Rassemblement National
Directeur national de Génération Nation
Conseiller régional d'Île-de-France

Le « 9-3 », laboratoire de toutes les dérives

Né dans un milieu modeste, dans une famille originaire d’Italie, Jordan Bardella a grandi et et a passé toute sa jeunesse dans une cité HLM de Saint-Denis. Un environnement structurant dans son engagement.

Il a ainsi été le témoin de toutes les dérives du département de la Seine-Saint-Denis, le fameux « 9-3 ». La délinquance, bien sûr, avec les trafics au pied de son immeuble et jusque dans sa cage d’escalier, et les cris des guetteurs qui rythment les jours comme auparavant les cloches des églises ; les ravages de l’immigration de masse et les connections troubles de politiques faisant semblant de confondre culturel et cultuel ; les problèmes sociaux et l’inefficacité totale des millions d’euros d’argent public déversés en pure perte dans des rénovations aussitôt dégradées ou des subventions clientélistes. Le terrorisme enfin, ayant personellement vécu, confiné chez lui, l’assaut des forces de l’ordre contre les djihadistes du Bataclan retranchés dans la ville en novembre 2015.

Dans un contexte difficile, il s’est notamment structuré à travers la pratique intensive de l’aïkido, découvrant le goût de l’effort et de la discipline grâce à cet art martial japonais, et a poursuivi un brillant parcours scolaire, obtenant même une bourse au mérite à l’issu de son baccalauréat. Déjà passionné par les phénomènes sociaux, il choisit de faire des études de Géographie à l’université Paris-Sorbonne et se passionne pour les analyses du géographe Christophe Guilluy, penseur de la France périphérique redécouvert à l’occasion de la crise des Gilets jaunes.

Voix d’une banlieue patriote

Affirmant très tôt sa volonté d’action, il rejoint Marine Le Pen dans son combat pour la France à 16 ans et deux ans plus tard seulement, remarqué par la direction pour ses qualités, il devient le responsable de toute la Seine-Saint-Denis pour le Front National.

C’est tout naturellement qu’il s’affirme dans une réflexion sur la question des banlieues. Il fonde alors le collectif Banlieues patriotes, dans le cadre duquel il rédigera un Manifeste pour une République apaisée. Dans ce texte, on retrouve les thématiques qui lui sont chères et qu’il a développées depuis, évoquant aussi bien les questions de sécurité que la politique internationale, l’éducation ou l’identité. Il affirme son attachement profond à la justice sociale et à la méritocratie républicaine, alliés à une lutte sans merci contre la criminalité et toutes les formes de communautarisme.

Qualifié au second tour lors des élections départementales de 2015 à Montfermeil,ville emblématique du 93, il sera élu plus jeune Conseiller régional d’Île-de-France quelques mois plus tard pour représenter la Seine-Saint-Denis.

Il a su depuis s’affirmer dans l’hémicycle de la première région d’Europe comme une voix qui porte, mais aussi un élu technique et bon connaisseur des dossiers s’illustrant notamment dans les questions d’urbanisme et de logement. Il a aussi dénoncé à plusieurs reprises la menace que constitue l’islamisme pour les droits des femmes.

Génération Europe des nations !

A l’occasion de la refondation engagée après l’élection présidentielle, Marine Le Pen a choisi Jordan Bardella pour être l’un des visages et l’une des voix incarnant ce renouveau, le nommant porte-parole.

Jordan Bardella s’impose ainsi dans les médias mais est surtout amené à animer des réunions et des meetings dans toute la France. Dans les campagnes oubliées où les agriculteurs souffrent, dans les villes délaissées et livrées à la paupérisation et l’insécurité, dans les territoires sacrifiés où après les usines ce sont désormais les services publics qui ferment ; il trouve un écho à ce sentiment de déclassement et de dépossession, parfois même d’exil intérieur, qu’il a vécu dans le 93 et qui s’exprime, à travers des réalités différentes, dans tout le pays. Il ne peut encore une fois que constater la réalité des fractures françaises décrites par Guilluy, dans cette France victime de toutes les politiques imposées par Bruxelles : de la casse des services publics de proximité à la concurrence déloyale, en passant bien sûr par la dissémination des migrants dans tout le pays.

A la tête de Génération Nation, Jordan Bardella a tenu à renforcer les liens avec les alliés (et futurs alliés) européens du RN, et en particulier avec la Lega italienne, rencontrant ansi notamment Matteo Salvini – ministre de l’Intérieur et vice-président du Conseil – à Gènes voici quelques mois.

Jordan Bardella appartient à une génération imperméable à la propagande bruxelloise, directement confrontée aux échecs d’une Union européenne ayant trahi toutes ses promesses. Alors que la France et l’Europe vivent un moment politique particulier et se trouvent à la croisée des chemins, Jordan Bardella affirme avec tout son enthousiasme et son espérance que l’Europe des nations c’est l’avenir !

Téléchargez l’intégralité des photos de Jordan Bardella :

Ces photos sont mises à disposition sous une license CC BY-NC 2.0

Mes engagements

LOGO_RASS_NAT_Q

Rassemblement
National

Porte-parole

Logo-generation-nation-2018

Génération
Nation

Directeur national

Logo-couleur

Conseil régional
d'Île-de-France

Élu